PASSAGE À L’ACTE, AUTORITÉ, LIMITES ET SANCTION


      Les problématiques sur l’autorité, les limites, la sanction, la transmission de la loi sont inhérentes au champ éducatif. C’est en rencontrant l’adulte et ses limites bienveillantes que l’enfant en fait l’expérience et se construit psychiquement. Il peut ainsi reconnaître cette autorité et intérioriser la loi. Dans la pratique, la perception des transgressions, des passages à l’acte conduit à des interrogations sur la place et le sens de la sanction. Comment faire vivre le dispositif pour que cette sanction s’inscrive dans une dimension symbolique permettant au jeune de reprendre place dans le collectif. Cette formation a pour objectif de réinterroger régulièrement le sens de ce travail.

 

23 AU 25 MAI 2018

18430EA
– Durée : 21 heures
– Lieu : Montpellier (34)
– Coût pédagogique : 650 €
– Demi-pension : 360 €

  • Revisiter et s’approprier les bases du développement de la personnalité en lien avec la dynamique familiale
  • Réfléchir aux « achoppements » que l’enfant est susceptible de rencontrer au cours de son développement et aux souffrances qui y sont liées
  • Identifier les diverses manifestations de la souffrance et être capable de les analyser au regard du développement de la personnalité ou/et de la question du traumatisme
  • Interroger et analyser les difficultés rencontrées dans l’accueil de la souffrance de l’enfant/ l’adolescent
  • Donner du sens à ce que signifient « accueillir », « écouter », altérité , inter-subjectivité...
  • Mieux se positionner dans la relation avec l’enfant qui souffre en tenant compte de ses propres éprouvés
  • Penser sa pratique en s’appropriant des repères conceptuels issus de la clinique psychanalytique
  • Repérer les conditions institutionnelles favorisant ou entravant la mise au travail en équipe de cette réflexion sur les enjeux relationnels avec l’enfant
  • Fondements du développement et de la structuration psychique de l’enfant et de l’adolescent: les relations précoces, l’individuation, la triangulation œdipienne, la période de latence, l’adolescence
  • Apports psychanalytiques : S.Freud (stade du développement, théorie des pulsions), D.Winnicott (aire transitionnelle, holding, crainte de l’effondrement), J.Lacan (stade du miroir, Reel, Imaginaire, Symbolique)...
  • L’accueil des différentes expressions de la souffrance chez l’enfant/ l’adolescent : la question du sens et du symptôme
  • Les enjeux dans la relation : réflexion sur les concepts d’altérité, de subjectivité et d’inter-subjectivité, d’identification, de projection... Prise en compte de ses propres éprouvés
  • Qu’est ce qu’écouter ? : apports de la littérature, de la philosophie, de la psychanalyse
  • Réflexion sur le dispositif institutionnel qui permettrait de prendre en compte et d’accueillir au mieux la souffrance de l’enfant ou/et de l’adolescent
  • Apports théoriques et méthodologiques, analyse de situations professionnelles, études de cas présentés par les stagiaires et le formateur
  • Identification des acquis à partir de l’analyse de situations professionnelles et de leurs évolutions
  • Attestation de présence et de fin de formation

Professionnels du champ éducatif ou thérapeutique engagés dans le travail auprès d’enfants et d’adolescents

Nous contacter


Merci de compléter le formulaire ci-dessous pour toute demande de renseignements (information liée à la formation, obtenir un devis en inter, autre(s) …)