TRAVAILLER EN RÉSEAUX


Les politiques inclusives s’accentuent. L’organisation des dispositifs médico-sociaux, à l’attention des enfants et des adolescents, connaît de profondes transformations. Elle passe progressivement d’une logique d’institutionnalisation avec les effets de filière qui peuvent en découler, à une dynamique d’inclusion au travers de parcours partagés entre différents acteurs, ayant des cultures professionnelles pouvant entrer en tension. Le travail en réseaux nécessite une attention particulière. C’est donc un accompagnement nouveau que vont vivre ces jeunes, La cohérence du parcours du jeune est donc étroitement intriquée à la qualité des coordinations entre les acteurs. Comment travailler en équipe au sein de dispositifs éclatés ? Comment permettre à chaque acteur (institution, éducation nationale, familles …) d’être reconnu à sa place, comme contribuant au projet et à la qualité du parcours ? Comment coordonner ces dispositifs pour que la cohérence du parcours au regard des besoins singuliers de l’enfant et de l’adolescent soit toujours au coeur du travail engagé ? Ce sont des problématiques à partir desquelles la formation est élaborée. Toutefois, il est essentiel que l’ensemble des acteurs puisse en préalable s’interroger sur ce qui fonde cette pratique : qu’est-ce qu’un dispositif, car il n’est jamais neutre ; quel sens chaque acteur donne-t-il aux missions poursuivies au sein de ce dispositif pour que les actes engagés, la parole puissent se référer à ce qui fait sens ; quelle place est accordée à l’enfant ou l’adolescent pour qu’il soit reconnu à une place de sujet afin qu’il ne soit pas qu’une production du dispositif et qu’il puisse se construire. D’une certaine manière, un passage par la dimension éthique de la responsabilité est indispensable pour que chacun puisse incarner cette responsabilité au service du projet et du parcours de l’enfant ou de l’adolescent, en pensant également les transitions. La place de référent de parcours, garantissant la cohérence du parcours partagé et coordonnant les actions des acteurs est amenée à se structurer.

 

14 AU 16 JUIN 2021

21395TE
– Durée : 21 heures
– Lieu : Saint-Etienne (42)
– Coût pédagogique : 700 €

intra SESSIONS INTER / INTRA

  • Analyser les dispositifs dans lesquels les professionnels sont engagés
  • Identifier l’ensemble des acteurs et leurs missions dans le cadre de réseaux ayant pour fonction de partager des parcours individualisés
  • Reconnaître les places de chacun des acteurs pour leur permettre de s’impliquer dans le projet de parcours partagé et pour que le dispositif fasse réseau
  • Travailler en équipe au sein d’un dispositif de parcours partagé
  • Penser la place de l’enfant ou de l’adolescent pour lui garantir sa place de sujet
  • Penser les coordinations pour que les actions menées soit en cohérence avec les attentes au service du projet
  • Elaborer des dispositifs de régulation afin de pouvoir réinterroger le travail en réseaux et en prévoir les évolutions
  • Penser les transitions au sein du parcours, pour éviter la juxtaposition d’actes qui ne soient pas en cohérence les uns avec les autres
  • Elaborer la fonction de référent de parcours
  • Engager une responsabilité éthique pour que les acteurs du réseau apportent des réponses aux besoins singuliers de l’enfant ou l’adolescent
  • Aspects réglementaires du travail en dispositif et en réseaux
  • Qu’est-ce qu’un dispositif ? Quelle est la fonction première d’un dispositif ? (réf. Giorgio Agamben, Michel Foucault …)

  • Conceptualisation des missions (éduquer, soigner, accompagner …)
  • Qu’est-ce qu’un parcours partagé ?
  • Qu’est-ce qu’être sujet ?
  • Acteurs du réseau et fonctions au regard du projet de l’enfant ou de l’adolescent
  • Faire équipe au sein d’un travail en réseaux
  • Dispositif, place des acteurs et coordinations pour garantir la cohérence du projet de l’enfant et de l’adolescent,
  • Place des familles
  • Qu’est-ce que coordonner ?
  • Qu’est-ce qu’être sujet au sein d’un dispositif en réseau : pour chacun des acteurs, pour l’enfant ou l’adolescent concerné
  • Les temps de régulation du dispositif (réunions, échanges d’informations …) et ses évolutions
  • Transitions et rites de passage
  • La fonction de référente de parcours et ses articulations avec les acteurs du dispositif
  • Ethique et responsabilité (réf. Emmanuel Levinas, Paul Ricoeur …)
  • Analyse de situations professionnelles liées au travail en réseaux

  • Apports théoriques et méthodologiques s’appuyant sur un travail de questionnement et d’élaboration des stagiaires ; analyse de situations professionnelles présentées par les stagiaires et élaboration des évolutions du dispositif et de sa coordination,
  • Identification des acquis à partir de l’analyse de situations professionnelles et l’élaboration de pistes de travail réinvestissables pour faire évoluer le dispositif,
  • Attestation de présence et de fin de formation,
  • Évaluation à chaud et à froid (3 mois après l’action de formation).

Professionnels du champ éducatif ou thérapeutique exerçant dans des structures spécialisées incluses dans des dispositifs pour faciliter le travail en réseaux dans le cadre de parcours partagés

RAPHAËL DOLMAZON : éducateur spécialisé, éducateur sportif en IME (DEJEPS APSA) - formateur
PATRICK BIDOT : directeur de Trans’Formation

Nous contacter


Merci de compléter le formulaire ci-dessous pour toute demande de renseignements (information liée à la formation, obtenir un devis en inter, autre(s) …)